Tireur professionnel, Choi poursuit un travail personnel sur la figure et l’autoportrait. Choi se montre en se cachant sous les avatars monstrueux de son visage, non sans autodérision toutefois. Ces "autoportraits" ne sont ni des caricatures, ni des fictions ou des mises en scène de soi, comme ceux de Cindy Sherman. Ils n'évoquent l'identité de leur auteur que par les déformations qu'il fait subir à son visage. Film sans paroles.

En cours de chargement ...