Lorsque sa femme meurt, Alexandre décide de se consacrer à sa grande passion : la paresse. Il se couche pour plusieurs semaines. Son chien lui rapporte les provisions que lui sert la jolie Agathe, qui finit par le séduire. Une joyeuse fable qui fait l'éloge de la paresse dans une campagne qui n'est pas sans rappeler celle de Marcel Aymé. 

En cours de chargement ...

On en parle dans nos actualités