Sélection

P COMME PIALAT

7 films du réalisateur français décédé en 2003

Contemporain de la Nouvelle Vague, Maurice Pialat s'est d'abord tourné vers la peinture. Il attendra l'âge de 43 ans pour tourner son premier long métrage, l'Enfance nue, en 1968. A sa mort 35 ans plus tard, il a à son actif 25 films comme réalisateur, 12 comme scénariste, 9 comme acteur et 2 comme producteur. Maurice Pialat, ce sont aussi 2 prix, un César et une Palme d’Or à Cannes restée marquée par cette déclaration : « Si vous ne m’aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus ». 

Dans cette sélection VOD : 7 films phares de sa carrière ainsi qu’un documentaire de D. Thompson, le réalisateur de Billy Elliot. 

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972) : second long-métrage du réalisateur et premier succès public, d'après son roman éponyme publié la même année. L'histoire d'un mariage houleux condamné à l'échec. Jean Yanne recevra le prix d'interprétation masculine à Cannes pour ce rôle.

Passe ton bac d'abord (1978) : L'histoire d'un groupe d'adolescents à Lens l'année du baccalauréat. 

Loulou (1979) : Nelly, jeune femme aisée mariée à un quadragénaire, rencontre le loubard Loulou. 

A nos amours (1983) : ce drame, dans lequel Suzanne découvre avec une pointe d'amertume l'amour et les hommes, révèle l'actrice Sandrine Bonnaire, alors âgée de 15 ans, qui tournera ensuite Sous le soleil de Satan. César du Meilleur film et prix Louis-Delluc.

Police (1985) : les relations entre deux "flics", un doux, un dur et une fille douée pour le mensonge sur fond d'assassinat, vol et trafic de drogues.

Sous le soleil de Satan (1987) : ce film sombre vaut à M. Pialat au Festival de Cannes 1987 une palme d'Or brandie sous les sifflets d'une partie de la salle avec cette déclaration : « Je suis content ce soir pour tous les cris et les sifflets que vous m'adressez. Et si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus". Sandrine Bonnaire y joue le rôle de Mouchette, une adolescente meurtrière, et Gérard Depardieu celui d'un inquiétant abbé, devenu son confident. 

Van Gogh (1991) : biopic sur les derniers jours du peintre à Auvers-sur-Oise après son internement à l'asile, ses relations avec son frère Théo, le docteur Gachet et sa fille Marguerite.

Il était une fois... A nos amours (2012) : documentaire de David Thompson, le réalisateur de Billy Elliot.

Récompenses

Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/ - https://www.imdb.com/name/nm0681207/?ref_=fn_al_nm_1

Thème et sélection VOD Armelle Debaud