Un personnage assoupi dans une chambre d’hôtel se laisse envahir par ses souvenirs qui forment une fugue dessinée. Le film est l’un des plus complexes de Georges Schwizgebel. L’emploi de couleurs vives, le contrepoint des images imbriquées les unes dans les autres, l’animation de figures géométriques impossibles associée à une bande son contemporaine font de ce film l’un des plus beaux et les plus intéressants de la filmographie. Film sans paroles.

En cours de chargement ...